Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 07:02

  la voute invisible (2)

Yvon Le Gall : illustrateur

(Note d'après une biographie par sa fille Clotilde Le Gall, mars 2009)

Pour en savoir plus suivre le lien vers ce site

 

Yvon Le Gall est né à Huelgoat dans le Finistère en 1934.  Il fait l’Ecole des Arts Appliqués à Paris.

Au départ de sa carrière, il travaille dans un atelier de dessins de tissus jusqu'à son service militaire

Ensuite, Yvon Le Gall décide de s'orienter vers la publicité. Il postule donc à l’Etablissement GIRDAN dans le 17ème arrondissement de Paris où il travaille de 1957 à 1959. Puis, il entre à MOTO REVUE de 1959 à 1964 où il crée aussi bien les publicités que les couvertures de la revue. Il dessine des moteurs en vues éclatées et réussi à faire paraitre dans chacune des revues une BD de sa création : le personnage est « PASSAFOND ».

A l’époque, il essaie pour la première fois de se mettre à son compte et crée une nouvelle B.D. qui parait dans le journal SPIROU en 1965 : « Défense de stationner ».

De janvier 1967 à avril 1971, il travaille au service publicitaire de MICHELIN. Là aussi, il fera affiches, dépliants humoristiques, dessins de pneus. Ses affiches sont sûrement les plus créatives et inventives que l’entreprise ait eu à faire paraître. Aujourd’hui nombreuses sont celles qui trônent encore chez certains garagistes (elles ont été publiées sur des plaques de tôle).  Le musée de la publicité expose des affiches que Michelin a fournies après le décès d’Yvon Le Gall.

A partir de 1971, son état de santé le pousse à se mettre à son compte

Yvon Le Gall illustre des ouvrages, des jeux pour les maisons d’édition HACHETTE, NATHAN, CASTERMANN, FLAMMARION, SELECTION DU READER DIGEST, GAUTIER LANGUEREAU.

Il participe aux illustrations de bibliothèques vertes. Il illustre des guides, des puzzles pour enfants, des plans de parcs de Paris, des livres-jeux avec Alain Grée, des jeux éducatifs pour enfants, de contes et légendes, et de contes internationaux...

Il adapte deux grands classiques en bandes dessinées pour Flammarion : « Tartarin de Tarascon » et « le Tour du monde en 80 jours ». Il ne fera que la couverture de « L’ile au trésor ».

Il travaille avec P. Miquel sur la réalisation du premier exemplaire de LA VIE PRIVEE DES HOMMES : « Au temps des légionnaires Romains ».

Il écrit et illustre lui-même une histoire pour enfant qui s’intitule « Prenez Garde au Dindon ». Les planches qu’il a colorisé à la gouache sont magnifiques et de grande qualité, mais l’éditeur accepte de publier cette histoire si elle est faite à l’aquarelle car c’est la mode à cette époque. Aussi, l’histoire sera re-colorisée et publiée après son décès par Geneviève LE GALL.

En règle générale, les mises en pages de ses illustrations sont remarquables, équilibrées et systématiquement fortes du message à passer ; c’est l’une de ses grandes qualités professionnelles et artistiques.

Il est décédé trop vite à l’âge de 50 ans des suites d’une maladie qui l’a fait souffrir pendant 20 ans. Il n’a malheureusement pas pu poursuivre les collections engagées. Seuls « la vie privée des hommes » continue à être republiée régulièrement avec les illustrations d’origine.

 

 

 

la voute invisible (3)-copie-1

 

 

la voute invisible (4)

 

 

 

la voute invisible (5)

 

 

la voute invisible

 

 

La voûte invisible 
Editeur  Hachette  Collection Bibliothèque verte.
Date de Parution  1976 
Auteru Philippe Ebly
Illustrateur  Yvon Le Gall

Repost 0
Published by Fénimore - dans Le Gall Yvon
commenter cet article

  • : Le blog de illustratio
  • Le blog de illustratio
  • : Mise en lumière de quelques illustrateurs des éditions pour la jeunesse des années 60/70
  • Contact

Texte Libre

 
 Illustration : du latin illustratio  « action d'éclairer ».
Les éditions pour la jeunesse des années 1960/70 étaient brillamment illustrées.  Les illustrateurs étaient peu mis en valeur et peu reconnus à l'époque.
Aujourd'hui leurs oeuvres ont gardé leur force évocatrice mais sont moins connues que celles des dessinateurs de bande dessinée.  Au grès de mes découvertes et de mes coups de coeur, je mettrai en lumière quelques dessinateurs oubliés...

Recherche

Archives